Spots LED, nombre par disjoncteur et sécurité ?

Lors de la planification d’une installation électrique, il est essentiel de respecter la norme NF C 15-100.

Cette norme impose un maximum de 8 points d’éclairage par circuit, protégé par un disjoncteur de 16A maximum. Cependant, avec l’avènement des spots LED, cette limitation peut sembler ridicule, notamment en termes de puissance consommée.

Dans cet article, nous aborderons les principales règles à suivre en matière d’éclairage résidentiel par spot LED.

Ce que dit exactement la norme…

771.314.2.3 Eclairage : Dans le cas de spots ou de bandeaux lumineux, on compte un point d’éclairage par tranche de 300W dans la même pièce.

Lorsqu’il s’agit de spots ou de bandeaux lumineux, la norme prend en compte un facteur supplémentaire, à savoir la puissance consommée par chaque point lumineux.

Pour mieux comprendre, faisons quelques calculs théoriques pour déterminer le nombre de spots LED autorisés par disjoncteur divisionnaire.

Considérons la consommation maximale sur un circuit lumineux protégé par un disjoncteur de 16A.
En utilisant la formule de base en électricité P = U x I (puissance = tension x courant), et en supposant que le courant maximal consommé par tous les points lumineux du circuit est de 16A, nous obtenons le résultat suivant :

P = 230 x 16 = 3680W

En ce qui concerne un disjoncteur de 10A, nous appliquons la même formule :

P = 230 x 10 = 2300W.

Pour résumer nous pouvons alimenter des spots d’une puissance allant jusqu’à 3600W pour un disjoncteur 16A et 2300W pour un disjoncteur 10A.

 

D’accord mais combien de spots ?

 

Maintenant, concentrons-nous sur le nombre de spots autorisés selon la norme. Cette dernière indique qu’il faut compter un point lumineux par tranche de 300W et limite à 8 le nombre maximum de points lumineux par circuit.

Ainsi, pour un circuit protégé par un disjoncteur de 16A, la puissance maximale autorisée serait de 2400W (300W x 8). Si nous considérons que chaque spot a une puissance moyenne de 5W dans un logement résidentiel, nous pouvons calculer le nombre de spots autorisés :

2400 / 5 = 480 spots.

Pour un disjoncteur de 10A, la puissance maximale autorisée serait de 2300W. En utilisant la même valeur moyenne de 5W par spot, nous obtenons :

2300 / 5 = 460 spots.

Ainsi, il est possible d’installer plus de 400 spots par circuit, ce qui montre que le nombre de spots est presque illimité pour un logement résidentiel.

Cependant, le respect de la norme ne se limite pas uniquement à ces aspects.
Pour les logements de plus de 35m², il est également nécessaire de disposer de plusieurs circuits d’éclairage. Cette exigence vise à assurer un minimum d’éclairage en cas de défaut sur le disjoncteur d’un circuit d’éclairage.

Sécurité

Protection des spots contre les incendies - Tutoelc

Lorsque nous installons des spots encastrables, il est essentiel de comprendre l’importance des plots isolants fournis avec ces luminaires. Ces plots, également appelés entretoises, sont généralement fabriqués en matériau isolant thermique et électrique. Ils sont conçus pour maintenir une distance entre la partie chaude du spot et l’isolant.

La présence de ces plots isolants est essentielle pour éviter que la chaleur dégagée par le spot ne se propage à l’isolant, ce qui pourrait entraîner une détérioration de ce dernier, voire pire, un risque d’incendie. En créant une distance de sécurité entre la source de chaleur et l’isolant, les plots contribuent à réduire considérablement les risques potentiels.

L’utilisation de plots isolants conformes aux normes de sécurité est donc cruciale lors de l’installation de spots encastrables. Il est recommandé de toujours suivre les instructions fournit par TUTOLEC et de s’assurer que les entretoises appropriées sont correctement utilisées. Cela garantit une installation sûre et conforme aux normes en vigueur.

 

Conclusion

 

Après avoir examiné les restrictions liées au nombre de spots pouvant être installés, il est rassurant de constater que presque aucune limite n’est imposée. Cependant, la norme régissant ces installations électriques est complexe et exige une compréhension approfondie de tous les aspects afin de garantir une installation conforme.

C’est pourquoi il est préférable de vous décharger de ces préoccupations et d’opter pour la solution TUTOLEC.

Soyez tranquille et faites confiance à TUTOLEC pour vous accompagner dans toutes les étapes de votre projet.

 

 

FAQ :

Quelle est la limitation en termes de nombre de points d’éclairage par circuit selon la norme ?

La norme limite à huit le nombre maximum de points d’éclairage par circuit.

Pourquoi la norme limite-t-elle le nombre de points lumineux par circuit ?

La limitation du nombre de points lumineux par circuit vise à éviter la surcharge électrique et à assurer un fonctionnement sûr de l’éclairage.

Quelle est la puissance maximale autorisée par circuit selon la norme ?

La puissance maximale autorisée par circuit dépend de la capacité du disjoncteur, avec un maximum de 3600W pour un disjoncteur de 16A et 2300W pour un disjoncteur de 10A.

Combien de spots LED peut-on installer par circuit ?

En utilisant une puissance moyenne de 5W par spot, il est possible d’installer plus de 400 spots par circuit, selon la norme.

Quelles sont les mesures de sécurité à prendre lors de l’installation de spots encastrables ?

Il est essentiel d’utiliser des plots isolants conformes aux normes de sécurité pour maintenir une distance de sécurité entre la partie chaude du spot et l’isolant, réduisant ainsi les risques de détérioration de l’isolant et d’incendie. Il est recommandé de suivre les instructions fournies par les fabricants pour une installation sûre et conforme aux normes.

Jonathan Capron - Fondateur de Tutolec

Mon objectif est de proposer des solutions pour permettre à chacun de réaliser des économies en réalisant lui-même son installation électrique, tout en garantissant une sécurité maximale et une conformité avec les normes en vigueur. Nos kits sont conçus pour être facilement installés, même par des personnes sans expérience préalable en électricité. Nous mettons à disposition des guides et des tutoriels pour aider nos clients à réaliser leur installation en toute sérénité. Vous vous sentirez accompagné, comme si nous étions ensemble.

Depuis notre création, nous avons su convaincre de nombreux clients grâce à notre expertise et à la qualité de notre service. N’hésitez pas à nous contacter pour en savoir plus.

Le consuel

Le consuel

Le Consuel, c'est quoi ? Le Comité National pour la Sécurité des Usagers de l'Électricité (Consuel) délivre un certificat de conformité attestant que l'installation électrique d'un bâtiment respecte les normes de sécurité NF C 15-100. En d'autres termes, il s'assure...

Le consuel

Le Consuel, c'est quoi ? Le Comité National pour la Sécurité des Usagers de l'Électricité (Consuel) délivre un certificat de conformité attestant que l'installation électrique d'un bâtiment respecte les normes de sécurité NF C 15-100. En d'autres termes, il s'assure...

Nombre de fils dans une gaine ICTA ou dans un tube IRL ?

La gaine ICTAQuand et pourquoi utiliser une gaine ICTA ? Une gaine ICTA (Isolant Couronne Tubes Annelés) est un type de conduit électrique en plastique souple, annelé et rainuré. Elle est utilisée pour protéger les fils et câbles électriques qui traversent les murs,...

Les boites d’encastrement

Une boîte d'encastrement est un dispositif essentiel pour toute installation électrique. Elle est utilisée pour accueillir les interrupteurs, les prises électriques, les boîtiers de dérivation, les appareils de mesure, etc. Cette boîte encastrable est placée à...

Comprendre l’ETEL et la GTL

Lorsque vous entreprenez des travaux d'installation électrique ou de rénovation dans votre logement, vous entendrez probablement parler de l'ETEL (Espace Technique Électrique de Logement) et de la GTL (Gaine Technique Logement). Ces deux termes font référence à des...

Quelle section de fil pour alimenter le tableau électrique ?

Préambule : Pourquoi le choix de la section est-il important ?   La section de fil appropriée dépendra de la puissance électrique nécessaire pour alimenter votre maison, ainsi que de la distance entre la source d'alimentation et le tableau électrique.  Le choix...

La validation Consuel sans électricien : Démystification et guide pratique

Dans le domaine de la construction et de la rénovation, il existe une idée reçue selon laquelle seul un électricien professionnel peut réaliser des travaux permettant de passer avec succès l'inspection du Consuel. Mythe ou réalité ? Cet article a pour but de démêler...

Les volets roulants électriques

Cet article a pour but de vous expliquer comment raccorder un volet roulant.

Le tableau de communication

Dans toute installation électrique moderne, la communication est un élément clé.La démocratisation du télétravail impose d'avoir un réseau stable et de qualité à son domicile. Que ce soit pour gérer vos réseaux de communication, votre système multimédia ou vos...

L’automatisation des volets roulants : un atout énergétique toute l’année

Dans la quête d’efficacité énergétique et de confort domestique, l’automatisation des volets roulants représente une solution à la fois moderne et pratique. Que ce soit pour se protéger de la chaleur estivale ou conserver la chaleur durant l’hiver, les volets roulants...

Pourquoi ne pas choisir une pieuvre électrique ?

Certains de nos prospects nous demandent : "Quelles sont les différences entre votre solution et une pieuvre électrique ?" Nous avons donc décidé dans cet article de comparer les deux solutions et d'expliquer pourquoi nous avons fait le choix de créer Tutolec !...

Mise à la terre : Guide Complet

Les méthodes de mise à la terre, une étape cruciale pour garantir la sécurité électrique de votre domicile.

Pourquoi est-il important d’avoir une installation électrique conforme ?

L'électricité est omniprésente dans notre vie quotidienne, et elle est indispensable pour nos appareils électroniques, nos systèmes de chauffage et de climatisation, ainsi que pour l'éclairage de nos maisons. Cependant, cette source d'énergie doit être manipulée avec...